19 décembre 2010

 

Date

Titre

Météo

dist, dén, diff

19/12/2010

La villa gallo-romaine de Gilly

Relativement tempéré

Km           :   9
dénivelée :  230 m
difficulté   :   facile

 

Nous voici arrivés à la dernière sortie de l’année 2010.
En se levant ce matin, certains ont vu le vent agiter les branches couvertes de neige et sont retournés en hibernation.
Dommage, car en arrivant à Mercury, le vent est tombé et il fait presque chaud !!!!
La base de loisirs est déserte et seuls quelques colverts se baignent dans l’étang.
Nous gagnons un petit chemin recouvert de neige. Avant de retrouver la route où les premiers levés partent acheter les croissants.
Nous bifurquons sur une petite route encore au blanc, qui traverse Gemilly, ancienne sœur siamoise de Mercury. L’ancienne église de ce lieu est aujourd’hui transformée en habitat privé qui a conservé la forme ogivale de son porche d’entrée.
Dans un pré, des chevaux se regroupent autour des bottes de foin.
Plus loin, nous quittons la route pour un petit sentier qui descend le long d’un ruisseau échappé du ruisseau des 3 nants.
Le Pontfet et le Chêne goûtent le silence imposé par la neige.
Après le ruisseau de la Gollette, nous empruntons un beau chemin qui devient sentier et descend vers le Nant des Martins et sa grosse demeure.
Nous allons bientôt pénétrer en zone urbaine où la circulation se fait plus dense.
Nous voici auprès du site de la villa gallo-romaine, construite au bord de la grande voie romaine qui reliait le berceau romain à la ville de Vienne en France. Le site est sûrement intéressant à visiter mais il est recouvert par la neige.
Après l’église et son clocher trapu, nous empruntons le chemin des Maures qui nous conduit à la route qui mène au col de Tamié.
C’est l’occasion d’une courte pause, petits chocolats pour les uns, thé pour les autres.
Plus loin, le chemin de la Forêt nous détourne de la circulation automobile pour quelques instants.
Tous ces gens crispés sur leur volant doivent nous prendre pour des fous, et pourtant, qu’il fait bon marcher, le nez au vent.
Le chemin de Chapellan que nous empruntons joue avec la route pour notre plus grand bonheur.
Plus loin, nous prenons la rue qui mène à Longebonne où trône un château un peu décrépi construit vers 1688 par Dom Cornuty, abbé de Tamié. Ce château appartint à l’abbaye jusqu’en 1707.
Derrière le château, un petit sentier très raide et bien enneigé nous ramène à la route qui dessert Mercury.
Une petite descente et nous retrouvons le parking de départ.
Cette petite sortie, malgré les conditions météo peu favorables nous a permis de terminer en beauté cette première partie de la saison.

Bonnes Fêtes à tous.